Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

 

 obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS

Aller en bas 
AuteurMessage
chantal 83
administrateur



Nombre de messages : 6522
je suis touché par le handicap : : fille autiste adulte diag.CRA PACA
gravement atteinte neurologiquement dès naissance

je suis membre d\'associations : membre plusieurs associations

Date d'inscription : 04/06/2007

obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Empty
MessageSujet: obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS   obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Icon_minitimeDim 5 Sep - 19:53

l'obligation vaccinal:


https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/consignes_obligation_vaccinale_passe_sanitaire_110821.pdf



info droit-justice:

https://www.village-justice.com/articles/refus-vaccin-covid-par-salarie


https://blog.landot-avocats.net/2021/08/17/covid-19-tentative-de-clarification-sur-les-cas-de-vaccination-obligatoire/

voir 4) IV. AVEC QUELLES SANCTIONS ?




IV.A. Rappel des formulations du Conseil d’Etat à ce sujet dans son avis non contentieux du 19 juillet 2021



------------------------------------------------------------------------



https://informations.handicap.fr/a-vaccin-covid-soignants-obligatoire-handicap-31285.php/true



extrait:

La rentrée pourrait à ce titre s'annoncer difficile, voire agitée, avec la menace de sous-effectifs.

Déjà le médico-social dans le champ du handicap a dû faire face à une fuite de ses personnels depuis 2020, motivés par des salaires plus alléchants dans d'autres secteurs, suite à la revalorisation promise par le Ségur de la santé (article en lien ci-dessous)...


Après des mois de revendications, ils ont néanmoins obtenu gain de cause puisque ce coup de pouce (183 euros par mois) sera bientôt élargi aux professionnels du handicap.

Mais cette nouvelle contrainte vaccinale pourrait raviver la pénurie.




-----------------


info vécue:   hémorragie de salariés dans l'établissement de ma fille autiste à cause du refus de l'obligation vaccinale............. What a Face affraid affraid

                  ps: il faut du temps aux salariés pour bien connaître une personne autiste ...........!




post à suivre.........





Revenir en haut Aller en bas
http://www.pinterest.com/chantalautisme/
chantal 83
administrateur



Nombre de messages : 6522
je suis touché par le handicap : : fille autiste adulte diag.CRA PACA
gravement atteinte neurologiquement dès naissance

je suis membre d\'associations : membre plusieurs associations

Date d'inscription : 04/06/2007

obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Empty
MessageSujet: Re: obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS   obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Icon_minitimeVen 26 Nov - 13:48

ATTENTION IL Y A UNE GRAVE PENURIE D'EFFECTIFS dans les hopitaux et dans les établissements               LE 26 NOVEMBRE 2021

médicaux-sociaux :

CECI EST UNE ALERTE


Vous trouverez ci-dessous une invitation à participer à une conférence de presse sur le thème de la menace de l’accompagnement des personnes vulnérables :



INVITATION CONFERENCE de PRESSE le 30 novembre 2021

COMMUNIQUE DE PRESSE





MENACE SUR L’ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES VULNERABLES

Les impacts de la crise des métiers de l’humain



IL Y A URGENCE !

De fortes tensions dans le secteur de la santé et de la solidarité impactent la sécurité, la qualité, voire le maintien de l’accompagnement des plus vulnérables (personnes âgées, en situation de handicap, de pauvreté, relevant de la protection de l’enfance, …). En effet, les associations gestionnaires des établissements et services à destination de ces publics n’ont jamais rencontré autant de difficultés pour recruter du personnel, maintenir leurs effectifs, et ainsi assurer leurs missions d’aide et de soin.

Durant ces derniers mois de crise, les professionnels du secteur ont répondu présents, en compensant souvent les manques d’effectifs, pour maintenir leur accompagnement : l’heure est à l’essoufflement ! Démissions, absentéisme, désaffection du secteur… les ressources humaines s’épuisent. Or, sans ces forces vives, comment les associations pourront-elles poursuivre l’accompagnement des personnes vulnérables ? Quelles seront les conséquences pour ces personnes, et leurs aidants ?



Si, demain, les structures dédiées aux plus fragiles n’ont plus les moyens d’assurer leurs missions, qui s’occupera des personnes âgées, des personnes handicapées, des enfants relevant de la protection de l’enfance et des plus pauvres d’entre nous ?

Si, demain, des établissements et services doivent fermer, faute de personnels, combien de personnes resteront isolées, livrées à elles-mêmes, en danger ?

Faut-il se résoudre à laisser les personnes vulnérables sans accompagnement professionnalisé ?

Les aidants, déjà fortement impliqués aujourd’hui, doivent-ils se sacrifier davantage encore, faute de professionnels ?

Ne pas soutenir les professionnels du secteur, c’est méconnaître le rôle indispensable qu’ils assurent au quotidien.



Malgré les dernières mesures annoncées au profit des soignants pour le secteur du handicap, s’ajoutant aux mesures de revalorisation pour le secteur de la santé et du grand âge : des fractures persistent entre professionnels du secteur, au détriment des métiers du social. Le prendre soin ne concerne pas uniquement la santé des personnes, et l’exclusion des professionnels éducatifs notamment est une méconnaissance des réalités de l’accompagnement. …








Ces derniers mois, nos organisations ont régulièrement alerté le Gouvernement comme les acteurs institutionnels locaux sur les effets collatéraux négatifs du Ségur de la santé pour la question de l’attractivité des métiers du soin et de l’accompagnement dans les services et établissements sociaux et médico-sociaux, mais les mesures prises restent insuffisantes pour faire face à la gravité de la situation.



L’APF France handicap, la CNAPE, la Croix Rouge Française, la FAS, la FN3S, l’UNA, l’UNAPEI PACA Corse et l’URIOPSS PACA et Corse se mobilisent pour alerter le grand public sur la menace que fait peser la perspective d’une pénurie de personnels au sein des structures sociales et médico-sociales sur les personnes ayant besoin d’être accompagnées, en raison de leur âge, de leur handicap, de leur situation sociale, ou de leur vulnérabilité.





Nous tiendrons une conférence de presse ouverte au public le 30 novembre à 10h30

à l’IFSI la Blancarde à Marseille

59 Rue Peyssonnel, 13003 Marseille – métro : station désirée clary / parking indigo Hôpital Européen



Nous invitons les présidents, administrateurs, professionnels d’associations, aidants, personnes accompagnées, … qui soutiennent cette mobilisation à y participer pour illustrer la situation actuelle et ses conséquences.

Nous comptons sur votre présence : il est important de porter collectivement cette alerte !



https://www.uriopss-pacac.fr/actualites/menace-sur-laccompagnement-personnes-vulnerables-il-y-urgence-conference-de-presse-30         Question


IL FAUT UN PASS SANITAIRE POUR Y ALLER.......










https://www.lamarseillaise.fr/societe/penurie-de-personnel-le-medico-social-a-l-agonie-DY9405050




https://www.facebook.com/UriopssPacaCorse/













Dernière édition par chantal 83 le Mar 30 Nov - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pinterest.com/chantalautisme/
chantal 83
administrateur



Nombre de messages : 6522
je suis touché par le handicap : : fille autiste adulte diag.CRA PACA
gravement atteinte neurologiquement dès naissance

je suis membre d\'associations : membre plusieurs associations

Date d'inscription : 04/06/2007

obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Empty
MessageSujet: Re: obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS   obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Icon_minitimeMar 30 Nov - 12:39



https://www.ash.tm.fr/dependance-handicap/penurie-de-personnels-dans-le-medico-social-plus-de-50-000-signatures-pour-la-petition-de-lunapei-680126.php




Revenir en haut Aller en bas
http://www.pinterest.com/chantalautisme/
chantal 83
administrateur



Nombre de messages : 6522
je suis touché par le handicap : : fille autiste adulte diag.CRA PACA
gravement atteinte neurologiquement dès naissance

je suis membre d\'associations : membre plusieurs associations

Date d'inscription : 04/06/2007

obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Empty
MessageSujet: Re: obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS   obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Icon_minitimeJeu 20 Jan - 21:43




INFOS DU 20 JANVIER 2022




https://informations.handicap.fr/a-personnes-handicapees-danger-etat-urgence-32209.php


Personnes handicapées en danger : l'Etat d'urgence?


Les personnes handicapées en danger à cause d'une filière médico-sociale en crise ? L'Unapei décide de porter haut et fort le désarroi général via une nouvelle campagne : #UrgenceHandicap. Objectif ? Alerter l'Etat et les candidats à l'élection.

20 janvier 2022 • Par Handicap.fr / E. Dal'Secco


UrgenceHandicap, c'est le cri d'alarme lancé par l'Unapei. Sur les affiches, un slogan : « Oublié, vous trouvez ça normal ? ». Des photos en noir et blanc, des couleurs sombres, des visages fermés... L'ambiance n'est pas à la fête.

Une nouvelle campagne d'alerte



A trois mois de l'élection présidentielle, l'Unapei, association de défense des droits des personnes en situation de handicap intellectuel et cognitif, dévoile le 20 janvier 2022 sa nouvelle campagne pour alerter sur les manquements de l'Etat auprès des personnes en situation de handicap, de leurs aidants et des professionnels.


La colère épuise depuis des mois le milieu médico-social du handicap.

En amont d'une nouvelle action collective du 24 au 30 janvier, ces « oubliés » étaient une nouvelle fois appelés à la grève le 18 janvier pour réclamer la hausse des salaires pour « tous » les professionnels impliqués et pas seulement les soignants, en référence à la fameuse prime mensuelle de 182 euros du « Ségur de la santé » qui était censée gratifier et qui, depuis, ne cesse de diviser (article en lien ci-dessous).

Démissions en masse

Question d'argent mais pas que... De reconnaissance, aussi.

Le secteur hurle son agonie face aux démissions massives (vers des secteurs plus lucratifs) et l'impossibilité de recruter des professionnels formés. Une hémorragie, inexorable, exacerbée par le contexte sanitaire.

Cette crise est jugée par tous « sans précédent », qui ramène les personnes handicapées « des années en arrière », selon l'Unapei.

Conséquence, certaines d'entre elles, en particulier avec des handicaps complexes, sont « mises en danger, privées de soins et d'activités essentielles à leur vie », insiste l'association qui refuse d'être le « témoin silencieux ».

Elles sont les « oubliées » des « oubliés ». Les proches sont contraints de prendre le relais, sacrifiant leur vie personnelle et professionnelle, victimes collatérales d'un système qui déraille.

Interpeller les candidats


Après la pétition lancée en octobre 2021, déjà soutenue par plus de 80 000 signataires, l'Unapei se rappelle donc aux bons souvenirs des pouvoirs publics mais aussi de tous les candidats à l'élection présidentielle, ceux-là même qui se sont drapés dans leur indignation lorsque l'un d'entre eux, Eric Zemmour, a dérapé sur la place des élèves handicapés à l'école (article en lien ci-dessous).

Si le handicap était jusqu'alors absent des allocutions politiques, il a fait une entrée en force, et remarquée, certainement éphémère, dans le débat.

La plupart des enfants handicapés seraient bien mieux dans les établissements spécialisés, a estimé le candidat d'extrême droite. Sans préjuger du fond de sa pensée, encore faut-il qu'ils puissent y être accueillis.

La période actuelle n'a jamais été si peu propice. Battre le fer tant qu'il est chaud...


L'Unapei exige donc des « engagements concrets », ce qui suppose la « transformation profonde de l'offre des services dits de droit commun et des moyens financiers à la hauteur de l'enjeu d'une société inclusive ».

Des mesures urgentes


Le Collectif handicaps ajoute de l'eau à ce moulin qui s'emballe. Se désespérant du silence de l'Etat « face aux personnes handicapées en souffrance », il exhorte lui aussi le Premier ministre à « prendre des mesures d'urgence ».

Celles annoncées par Jean Castex le 13 novembre 2022 n'ont donc pas suffi (article en lien ci-dessous) ?

Pour aller plus loin, le gouvernement a promis une Conférence des métiers de l'accompagnement social et médico-social qui aura lieu le 18 février 2022 (article en lien ci-dessous).


Par ailleurs, il annonce le lancement d'une campagne de recrutement d'urgence dans les secteurs sanitaire, du grand âge et du handicap ; pour « susciter des vocations », tandis qu'une campagne de communication nationale est prévue dès le 15 février 2022.

Pas assez vite, selon le Collectif handicaps qui déplore que les échéances fixées par le Premier ministre soient « reportées » et redoute des « réflexions sur le secteur médico-social (qui) vont nécessairement demander du temps ».

Or, selon lui, la « mise en danger » est réelle, actuelle, avec des « situations dégradantes » et une « maltraitance institutionnelle ».

La cinquantaine d'associations réunies au sein de ce collectif réclame, au-delà de la revalorisation salariale de tous les professionnels, « qui ne réglera pas toutes les difficultés », un soutien direct aux services et établissements qui ne peuvent plus fonctionner correctement et aux aidants contraints de pallier ces dysfonctionnements.

Plus le temps de « louvoyer », agir devient impératif pour « éviter davantage de drames ».



https://informations.handicap.fr/a-conference-metiers-medico-social-reportee-32137.php



https://informations.handicap.fr/a-salaries-medico-social-appeles-greve-32203.php




https://www.unapei.org/article/soutenez-la-campagne-urgencehandicap/             Question










Dernière édition par chantal 83 le Jeu 20 Jan - 22:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pinterest.com/chantalautisme/
chantal 83
administrateur



Nombre de messages : 6522
je suis touché par le handicap : : fille autiste adulte diag.CRA PACA
gravement atteinte neurologiquement dès naissance

je suis membre d\'associations : membre plusieurs associations

Date d'inscription : 04/06/2007

obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Empty
MessageSujet: Re: obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS   obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Icon_minitimeJeu 20 Jan - 21:59





https://www.lyftvnews.com/t6786-urgence-handicap-proches-professionnels-medico-sociaux-ils-temoignent#.YemwkP7MKUk



https://www.ash.tm.fr/dependance-handicap/lunapei-denonce-les-manquements-de-letat-dans-le-secteur-du-handicap-687456.php




https://www.hospimedia.fr/actualite/breves/20220118-echos-de-campagne-l-unapei-appelle-les-candidats




https://www.zoomdici.fr/actualite/12-millions-de-personnes-porteuses-dun-handicap-est-ce-normal-de-les-oublier




Revenir en haut Aller en bas
http://www.pinterest.com/chantalautisme/
chantal 83
administrateur



Nombre de messages : 6522
je suis touché par le handicap : : fille autiste adulte diag.CRA PACA
gravement atteinte neurologiquement dès naissance

je suis membre d\'associations : membre plusieurs associations

Date d'inscription : 04/06/2007

obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Empty
MessageSujet: Re: obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS   obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Icon_minitimeMer 9 Fév - 14:24

Crise des métiers : "la conférence du 18 février ne doit pas être un rendez-vous manqué"


https://www.lemediasocial.fr/crise-des-metiers-la-conference-du-18-fevrier-ne-doit-pas-etre-un-rendez-vous-manque_ATpgnn



Crise des métiers de l’humain : « bientôt 15 000 signatures à la pétition initiée par 39 associations ! » (Communiqué)


https://toute-la.veille-acteurs-sante.fr/188180/crise-des-metiers-de-lhumain-bientot-15-000-signatures-a-la-petition-initiee-par-39-associations-communique/



En une semaine, la pétition « Revalorisons et redonnons du sens à tous les métiers de l’humain », lancée le 27 janvier par un collectif d’associations de solidarité, a déjà recueilli plus de 13 200 signatures !

Cette pétition s’inscrit dans le cadre de la mobilisation des acteurs associatifs sur la question de l’attractivité des métiers du soin et de l’accompagnement, qui a donné lieu à de nombreuses actions depuis le 24 janvier.

A l’approche de la conférence sociale de Jean Castex le 18 février, les associations continuent d’interpeller avec force les pouvoirs publics sur l’urgence de revaloriser tous les métiers de l’humain à hauteur de 183 euros nets par mois, dans un contexte de crise qui touche l’ensemble des secteurs.

Accès à la pétition

Contact presse : Valérie Mercadal (Uniopss) – 01 53 36 35 06 –  vmercadal@uniopss.assso.fr



LA PETITION A SIGNER:   18.920 PERSONNES ONT SIGNE MAIS D'AUTRES LE FONT ENCORE........


https://www.change.org/p/monsieur-le-premier-ministre-jean-castex-revalorisons-et-redonnons-du-sens-%C3%A0-tous-les-m%C3%A9tiers-de-l-humain?signed=true                 Question




https://www.change.org/p/monsieur-le-premier-ministre-jean-castex-revalorisons-et-redonnons-du-sens-%C3%A0-tous-les-m%C3%A9tiers-de-l-humain/psf/promote_or_share



pour moi, c'est fait !!!




--------------------------------




https://www.actusoins.com/358067/les-etablissements-du-secteur-sanitaire-social-et-medico-social-prive-non-lucratif-confrontes-a-une-penurie-croissante-de-personnels.html Question



La loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 prévoit d'étendre à certains professionnels du secteur médico-social la revalorisation de 183€ mensuels issue du Ségur. Mais les décrets définitifs n'ont pas été publiés, comme le souligne Laurent Caron.









https://www.actusoins.com/358021/suite-au-segur-des-infirmiers-preferent-lhopital-au-medico-social.html#:~:text=La%20loi%20de%20financement%20de,comme%20le%20souligne%20Laurent%20Caron.












Revenir en haut Aller en bas
http://www.pinterest.com/chantalautisme/
Contenu sponsorisé





obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Empty
MessageSujet: Re: obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS   obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
obligation vaccinale et menace de sous-effectifs en ESMS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'intelligence des autistes est sous-estimée
» un MAS sous surveillance vidéo sans autorisation
» nouveau sous-groupe en autisme:les canaux potassiques
»  problèmes moteurs sous-estimé chez personnes autistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: handicap : des infos !!!! :: Scientifique-
Sauter vers: