Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

 

 émission intéressante sur le TDAH sur france 3

Aller en bas 
AuteurMessage
chantal 83
administrateur



Nombre de messages : 6522
je suis touché par le handicap : : fille autiste adulte diag.CRA PACA
gravement atteinte neurologiquement dès naissance

je suis membre d\'associations : membre plusieurs associations

Date d'inscription : 04/06/2007

émission intéressante sur le TDAH sur france 3 Empty
MessageSujet: émission intéressante sur le TDAH sur france 3   émission intéressante sur le TDAH sur france 3 Icon_minitimeMer 25 Mai - 12:59

DANS L'EMISSION : dans votre région -----------diffusé le mardi 24 MAI 2022

on y voyait le bureau spécial pour TDAH dans une classe...



POUR LE MOMENT, ILS NE REDIFUSENT QUE L'EMISSION DU SAMEDI 22 MAI 2022.....


https://www.france.tv/france-3/dans-votre-region/




ASSOCIATION TDAH:



https://www.tdah-france.fr/-Contact-Regions-.html


https://www.tdah-france.fr/-Benevoles-Provence-Alpes-Cote-d-Azur-




https://www.tdah-france.fr/la-demarche-diagnostique.html


https://www.tdah-france.fr/Le-bilan-Neuropsychologique-et-remediation-cognitive.html                                 Question  Question



https://www.tdah-france.fr/TDAH-de-l-enfance-a-l-Age-adulte-1587.html                 Question



https://www.doctolib.fr/psychiatre-de-l-enfant-et-de-l-adolescent/paris/eric-acquaviva




TDAH ADULTE :



https://www.tdah-france.fr/-L-adulte-.html


L’adulte TDAH

Définition du TDAH et épidémiologie de l’adulte
Publié le 18 octobre 2021, mis à jour le 4 novembre 2021 ,  par Christine Gétin

Définition du TDAH
Le TDAH est un trouble neuro-développemental dont les symptômes se manifestent dès l’enfance dans 3 dimensions cliniques : le déficit d’attention, l’impulsivité et l’hyperactivité.

Le diagnostic selon les critères du DSM5 ne peut être établi chez l’adulte que

si le sujet présente 5 critères sur 9 dans la dimension inattention ou 5 sur 9 dans la dimension hyperactivité-impulsivité.

Le niveau de manifestation des symptômes doit être inapproprié en regard de l’âge. Les symptômes durant l’enfance doivent être présents depuis plus de six mois et survenus avant l’âge de 12 ans et se manifester dans au moins deux domaines de vie (Social, familial, scolaire, professionnel) et induire un déficit fonctionnel entrainant des conséquences néfastes pour le patient. (American Psychiatric, 2003, 2013)

Le TDAH se présente sous trois formes :


Mixte le sujet présente à la fois les critères d’inattention et d’hyperactivité/impulsivité
Inattentif, les symptômes d’inattention sont prédominants
Hyperactif/Impulsif, les symptômes d’hyperactivité impulsivité sont prédominants
Epidémiologie Du TDAH
Le TDAH est le trouble le plus fréquent en psychopathologie, sa prévalence est estimée à 2,5% en population adulte.



Ce trouble a longtemps été considéré comme un trouble de l’enfance, et peu étudié chez l’adulte, bien qu’il soit reconnu depuis 1968 sous le nom de « minimal brain dysfunction », puis en 1972 sous le nom de « trouble hyperkinétique ». C’est Paul H. Wender qui a étendu le concept de « Minimal Brain dysfunction » de l’enfant à l’adulte, il le mentionne dans ces travaux publiés en 1971. Il fut le premier à explorer ensemble le « Minimal Brain Dysfunction » avec le Trouble Déficit de l’Attention Hyperactivité, chez l’enfant et l’adulte et il publiera en 1995 sur ce sujet.(Blackwell, 2011)

Le TDAH persiste tout au long de la vie dans 2/3 des cas (Faraone, Biederman, & Mick, 2006 ; Lara et al., 2009), selon les études les chiffres varient de 33 à 85% (Lara et al., 2009), selon les pays et cela dépend en réalité de la définition que l’on accorde au terme persistance, selon que l’on considère le syndrome dans son ensemble, les symptômes ou leurs conséquences négatives (Biederman et al., 2012).

La persistance du TDAH est plus importante chez les enfants présentant un TDAH de type inattentif, par rapport au type hyperactif-impulsif. Cependant, comme le mentionne le Consensus Européen, il est encore dans bon nombre de pays sous-diagnostiqué et traité chez l’adulte. (Kooij et al.)

Les études sur l’évolution à long terme du TDAH préviennent des risques accrus qu’il implique concernant la santé et la qualité de vie des personnes atteintes, notamment pour ce qui se rapporte à : la consommation de tabac, l’abus de substance, l’échec scolaire, ainsi qu’un moindre niveau de réalisation professionnelle.

P.-S.
A lire dans la partie sur le TDAH, les critères du TDAH du DSM-5

https://www.tdah-france.fr/Criteres-de-diagnostic-DSM-5.html


Critères diagnostiques du DSM-5

Critères diagnostiques du Trouble : Déficit de l’Attention/Hyperactivité (TDAH)
Publié le 28 novembre 2014, mis a jour le 3 novembre 2021 ,  par Christine Gétin

Critères A
Un mode persistent d’inattention et/ou d’hyperactivité-impulsivité qui interfère avec les fonctionnement ou le développement, et caractérisé par (1) et/ou (2) :

A1. Inattention

Six (ou plus) des symptômes suivants ont persisté pendant au moins 6 mois, à un degré qui ne correspond pas au niveau de développement et qui a directement des conséquences négatives sur les activités sociales et académiques/professionnelles :
Remarque : les symptômes ne sont pas seulement la manifestation d’un comportement d’opposition, d’une déficience, hostilité, ou de l’incompréhension de tâches ou d’instructions. Pour les grands adolescents et les adultes (âgés de 17 ans et plus), au moins 5 symptômes sont exigés.

a) Souvent ne parvient pas à prêter attention aux détails ou fait des fautes d’étourderie dans les devoirs scolaires, le travail ou d’autres activités (ex : néglige ou oubli des détails, le travail n’est pas précis).
b) A souvent du mal à soutenir son attention au travail ou dans les jeux ( ex : a du mal à rester concentré durant un cours, une conversation, la lecture d’un texte long).
c) Semble souvent ne pas écouter quand on lui parle personnellement (ex : leur esprit parait ailleurs, même en l’absence d’une distraction manifeste).
d) Souvent, ne se conforme pas aux consignes et ne parvient pas à mener à terme ses devoirs scolaires, ses tâches domestiques ou ses obligations professionnelles (ex : commence le travail mais perd vite le fil et est facilement distrait).
e) A souvent du mal à organiser ses travaux ou ses activités (ex : difficultés à gérer des tâches séquentielles ; difficultés à conserver ses outils et ses affaires personnelles en ordre ; complique et désorganise le travail ; gère mal le temps ; ne respecte pas les délais fixés).
f) Souvent évite, a en aversion, ou fait à contre-coeur les tâches qui nécessitent un effort mental soutenu (ex : le travail scolaire ou les devoirs à la maison ; pour les adolescents et les adultes, préparation de rapports, formulaires à remplir, revoir un long article).
g) Perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités (matériel scolaire, crayons, livres, outils, portefeuille, clés, papiers, lunettes, téléphone mobile).
h) Souvent se laisse facilement distraire par des stimuli externes (pour les adolescents et les adultes, cela peut inclure passer du « coq à l’âne ».
i) A des oublis fréquents dans la vie quotidienne (ex : faire les corvées, les courses ; pour les adolescents et les adultes, répondre à ses appels, payer ses factures, respecter ses rendez-vous).


A2. Hyperactivité et impulsivité
Six (ou plus) des symptômes suivants ont persisté pendant au moins 6 mois, à un degré qui ne correspond pas au niveau de développement et qui a un retentissement négatif directe sur les activités sociales et académiques/professionnelles :
Remarque : les symptômes ne sont pas seulement la manifestation d’un comportement d’opposition, d’une déficience, hostilité, ou de l’incompréhension de tâches ou d’instructions. Pour les grands adolescents et les adultes (âgés de 17 ans et plus), au moins 5 symptômes sont exigés.

a) Remue souvent les mains ou les pieds ou se tortille sur son siège.
b) Se lève souvent en classe ou dans d’autres situations où il est supposé rester assis (ex : se lève de sa place en classe, au bureau ou à son travail, ou dans d’autres situation qui nécessitent de rester assis).
c) Souvent, court ou grimpe partout, dans les situations où cela est inapproprié (remarque : chez les adolescents ou les adultes, cela peut se limiter à un sentiment d’agitation).
d) A souvent du mal à se tenir tranquille dans les jeux ou les activités de loisir.
e) Est souvent "sur la brèche" ou agit souvent comme s’il était "monté sur ressorts" (ex : incapable ou inconfortable de se tenir immobile pendant un long moment, comme dans les restaurants, les réunions ; peut être perçu par les autres comme agité, ou comme difficile à suivre).
f) Souvent, parle trop.
g) Laisse souvent échapper la réponse à une question qui n’est pas encore entièrement posée (ex : termine la phrase de leur interlocuteurs ; ne peut attendre son tour dans une conversation).
h) A souvent du mal à attendre son tour (ex : lorsque l’on fait la queue)
i) Interrompt souvent les autres ou impose sa présence (ex : fait irruption dans les conversations, les jeux ou les activités ; peut commencer à utiliser les biens d’autrui, sans demander ou recevoir leur autorisation ; pour les adolescents et les adultes, peut s’immiscer ou s’imposer et reprendre ce que d’autres font).
Critères B
Certains des symptômes d’hyperactivité/impulsivité ou d’inattention étaient présents avant l’âge de 12 ans.

Critères C
Certains des symptômes d’inattention ou d’hyperactivité/impulsivité sont présents dans deux ou plus de deux types d’environnement différents (ex : à la maison, l’école, ou le travail ; avec des amis ou des relations ; dans d’autres activités).

Critères D
On doit clairement mettre en évidence une altération cliniquement significative du fonctionnement social, scolaire ou professionnel et de la qualité de vie

Critères E
Les symptômes ne surviennent pas exclusivement au cours d’une schizophrénie, ou d’un autre trouble psychotique, et ils ne sont pas mieux expliqués par un autre trouble mental (trouble thymique, trouble anxieux, trouble dissociatif, trouble de la personnalité, intoxication par une prise de substance ou son arrêt).

Sous-types cliniques
Condition Mixte ou combiné  : les critères A1 et A2 sont satisfaits pour les 6 derniers mois.
Condition Inattention prédominante : le critère A1 est satisfait pour les 6 derniers mois mais pas le critère A2.
Condition hyperactivité/impulsivité prédominante : le critère A2 est satisfait pour les 6 derniers mois mais pas le critère A1.








------------------------------------------------------




le premier diag de ma fille autiste était trouble hyperkinétique.........





Revenir en haut Aller en bas
http://www.pinterest.com/chantalautisme/
 
émission intéressante sur le TDAH sur france 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une assoc intéressante sur le TDAH
» Emission tdah
» excellente émission sur TDAH avec les maternelles
» document TDAH
» Les associations TDAH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: handicap : des infos !!!! :: Emissions tv-
Sauter vers: